Rapport d’information de la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale sur le financement public de l’enseignement privé sous contrat

Les établissements d’enseignement privés du premier et du second degré ont ainsi perçu, en 2022, environ 13,8 milliards d’euros, dont environ 10,4 milliards d’euros d’argent public (8,5 milliards d’euros de l’État et 1,9 milliard d’euros des différents échelons de collectivités territoriales), complétés par 3,3 milliards d’euros de contributions des familles et 159 millions d’euros versés par des entreprises.

Enseignement : la dérive réac du privé

Catéchèse assurée sur les heures de cours, censure de films, refus de faire intervenir le Planning familial… Alors que le lycée Stanislas à Paris a été épinglé par un rapport, les témoignages se multiplient des écarts à la loi dans l’enseignement sous contrat, dans l’indifférence des pouvoirs publics.