Lettre FDDEN N° 183 du 15 nov 2020

SOMMAIRE


+ Les DDEN et les Droits de l’Enfant
+ CNAL : Lettre au ministre
+ Minute de silence : 400 événements ont perturbé l’hommage à Samuel PATY
+ Collectif laïque national : Reconstruire la République Laïque
+ 93ème Congrès nationale de l’AGEEM
+ JPA : Inscrire le dispositif « les vacances apprenantes » dans le projet de loi de    finances 2021
+ Les conditions de développement du numérique dans l’Education
+ Rentrée difficile pour les élèves en situation de handicap
+ AG du CAPE du 23 octobre 2020

Télécharger la lettre du DDEN N° 183 

La lettre du DDEN N° 182

SOMMAIRE
+ L’école laïque frappée de plein coeur (DDEN et CNAL)
+ Unis autour de l’Ecole de la République et de ses acteurs (ESPER)
+ Communiqué du Comité Laïque National
+ Assassinat d’un enseignant : unanimité syndicale
+ AESH : Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap
+ Projet de loi de finances 2021 : Amendement pour la revalorisation des médecins scolaires
+ Jean-Michel BLANQUER appelle les élus à soutenir les enseignants
+ La Jeunesse au Plain Air (JPA) et les « vacances apprenantes »

Télécharger la lettre n° 182

Communiqué de presse : Le 2 novembre dans leurs écoles …

Les DDEN rendront hommage à Samuel Paty
Les Délégués Départementaux de l’Éducation Nationale, par leur présence dans leur école, s’associeront aux actions proposées par le protocole du Ministère de l’Éducation Nationale pour rendre hommage à Samuel Paty, en particulier, le 2 novembre.
À cette fin, les DDEN prendront contact avec leur école pour participer aux actions menées sous la conduite de la Direction de l’établissement lors de cette rentrée du 2 novembre et lors des Conseils d’écoles du premier trimestre.
Ultérieurement, en relation avec Madame Sarah EL HAÏRY Secrétaire d’Etat, auprès du Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, notre Fédération proposera des actions à conduire auprès des écoles en particulier dans le cadre de notre Concours national « Se construire Citoyen ».
Les DDEN œuvrent dans le cadre de leur fonction à promouvoir l’École de la République et la laïcité. Aujourd’hui il nous parait encore plus nécessaire de faire partager aux jeunes générations, par-delà les différences, les valeurs de notre République, en faire comprendre le sens, la nécessité de les vivre au quotidien et susciter l’envie d’agir en conduisant des actions citoyennes.
L’École, principal vecteur de formation du futur citoyen, est au cœur de cette problématique de la citoyenneté.

Paris le 27 octobre 2020

Télécharger le communiqué

Communiqué de L’ESPER du 19 octobre 2020 – UNIS AUTOUR DE L’ECOLE DE LA REPUBLIQUE ET SES ACTEURS

L’ESPER – 3, square Max-Hymans – 75748 Paris cedex 15 – www.lesper.fr
Tél. : 01 43 06 29 21 – contact@lesper.fr

Vendredi dernier Samuel PATY, enseignant d’histoire-géographie, a été sauvagement assassiné à proximité de son établissement sur la commune de Conflans-Sainte-Honorine.

Il a été assassiné, parce que dans le cadre de sa mission de service public, cet enseignant a donné un cours sur la liberté d’expression qui constitue l’un des piliers de notre démocratie. La caricature, parce qu’elle fait fi de tous les intégrismes, et qu’elle fait rire de ce qui est source de tensions, en est un de ces fleurons.

« La caricature fait du bien là où ça fait mal », Plantu.

Il a été assassiné parce que comme tous les enseignants et les enseignantes de ce pays, il poursuivait l’oeuvre des fondateurs de notre République.

Nos pensées vont vers la famille de Samuel Paty. Elles vont aussi vers la communauté éducative, les élèves, vers l’ensemble des agents des services publics et vers ces professeurs qui font face à des situations de tensions, d’agressions et d’injustices.

À travers cet acte barbare, c’est la République qui est visée. C’est chacun de nous qui est visé parce que ce sont nos valeurs, les valeurs de la République qui sont touchées. L’Ecole laïque est en première ligne car c’est elle qui concourt à la formation de citoyens éclairés. C’est par elle que se forme l’esprit critique, l’apprentissage de la vie en société et la transmission de valeurs : « Liberté, Égalité, Fraternité ». C’est par elle que se construit l’humanité.

L’école est le creuset de la République

L’ESPER doit poursuivre son action. Nous aidons les plus jeunes à vivre concrètement les valeurs de la République, l’apprentissage de la vie et de la construction d’une société, ensemble dans le respect de l’autre et de ses différences.

Nous croyons et nous affirmons que l’éducation à l’Economie Sociale et Solidaire est un moyen pour transmettre, affirmer et réaffirmer les valeurs de la République.

Télécharger le communiquer de l’ESPER

Communiqué du Collectif Laïque National – Assassinat Samuel PATY- 19 octobre 2020

Ne plus tergiverser face à l’offensive islamiste contre notre liberté et nos principes

Le Collectif laïque national partage avec tous les Français les sentiments d’horreur et de colère qui les étreignent à la suite de l’effroyable assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie au collège du Bois des Aulnes de Conflans-Sainte-Honorine, ce vendredi 16 octobre 2020.    Un seuil a été franchi et il n’est désormais plus question de tergiverser face à l’offensive islamiste contre notre liberté et nos principes. En s’en prenant au coeur symbolique de la République, l’École, ces ennemis nous signifient que leur volonté n’est pas simplement séparatiste, mais qu’il s’agit bien de remplacer nos institutions par une idéologie théologico-politique moyenâgeuse, inégalitaire, et sanguinaire.     Le Collectif laïque national appelle les autorités nationales et locales à assurer en priorité la sécurité de tous les enseignants de la République afin qu’ils puissent continuer à former les citoyens de demain par des enseignements critiques et distanciés. Il demande que toutes les mesures soient prises immédiatement pour frapper les ennemis de la République avec tous les moyens légaux, policiers et judiciaires, disponibles. En mettant en lumière le rôle central de l’école dans la formation des citoyens, les fanatiques qui nous combattent nous rappellent que l’école, creuset de la République, doit maintenir hors de ses murs l’influence du religieux pour permettre la construction hors des dogmes des jeunes élèves qui lui sont confiés. Nous souscrivons au discours présidentiel quand il affirmait le 2 octobre : « l’école doit d’abord inculquer les valeurs de la République et non celles d’une religion, former des citoyens, non des fidèles ».                                                                                  Le Collectif laïque national veut espérer que l’événement tragique qui a mis en mouvement notre pays, sera le point de départ d’un rétablissement plein et entier de la laïcité, mise à mal depuis plusieurs décennies. Le Collectif laïque national et les associations qui le composent continueront à agir au plus près du terrain pour l’indispensable reconquête républicaine.

Fait à Paris le 19 octobre 2020

Télécharger le Communiqué du CLN