Deux élèves de l’école primaire de St Pourçain s/Sioule « mis au pain et à l’eau »


Communiqué de l’Union des DDEN de l’Allier 

Lundi 9 septembre 2019, à l’heure du repas de midi, deux élèves d’une école de Saint Pourçain sur Sioule ont été mis à l’écart de leurs camarades à la demande du Maire et ont eu en guise de repas de midi, du pain et de l’eau, au prétexte que leurs parents n’avaient pas payé la cantine depuis plus d’un an.
Tout en reconnaissant une faute des parents, les DDEN estiment qu’en mettant ainsi à l’écart ces enfants, le maire les a de fait discriminés. C’est une violence psychologique d’autant plus insupportable au regard de ce qui leur a été servi. Ces enfants sont retournés dans leur classe sans le repas équilibré auquel tout enfant a droit.
Les Délégués de l’Education nationale de l’Union de l’Allier ne peuvent que condamner cette méthode et rappelle le rôle important de médiateur du DDEN de l’école. Si le Maire avait fait appel à celui-ci, nous sommes certains qu’une solution aurait été recherchée et trouvée.
Enfin, à cette malheureuse occasion, il parait plus qu’utile de rappeler que le 20 novembre prochain nous célébrons les 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, adoptée à l’unanimité par les Etats membres des Nations Unies en 1989
Moulins, le 19 septembre 2019
Le Président de l’Union de l’Allier,
Michel DUPONT