Lettre de la Fédération n°161 mai 2019

SOMMAIRE :

+ Les annonces du président et du ministre de l’EN
+ Premiers résultats des tests en CP, CE1
+ Cantine à 1€ et petits déjeuners
+ Autisme : ouverture de nouvelles unités en maternelle
+ Ecole de la confiance : analyses
+ L’aisance aquatique commence en maternelle
+ Enseignement du fait religieux : les instits en difficulté
+ Enfants et adolescents devant les écrans : Attention
+ Premiers états généraux de l’Enfant
+ Enquêtes : ce que veut savoir l’Education Nationale

Lire la suite dans la rubrique adhérents

Initiation à la pêche à Bussiere

Depuis plusieurs années, sur l’initiative du président de la société de pêche de Bussière Poitevine et du DDEN, les enfants de CM1 –CM2 de l’école participent à une journée d’initiation à la pêche. L’animateur Julien Barret, du siège départemental, présente une partie théorique en matinée de 10 h à 12 h et l’après-midi, avec l’institutrice et des volontaires de la société de pêche et le DDEN, les enfants sont mis en situation au plan d’eau de l’aire de loisirs pendant une heure trente environ. Les différentes prises sont alors examinées et commentées par Julien Barret puis remises à l’eau. La séance se termine par un gouter avant le retour à l’école.

L’égalité filles et garçons

Communiqué de la Fédération nationale des D.D.E.N.

L’égalité filles garçons dès l’école

En cette journée du 8 mars célébrant le droit des femmes, la discrimination fondée sur le sexe en est l’une des formes les plus vivantes. Cette lutte commence dès l’école maternelle, par l’éducation au quotidien, mais aussi en famille, pour parvenir à l’égalité. Dans les pays en développement, l’accès à l’éducation est un domaine dans lequel cette discrimination envers les filles occupe une place importante : sur les plus de 100 millions d’enfants qui n’ont pas accès à l’école primaire dans le monde, plus de la moitié sont des filles. La Charte de la laïcité à l’École, vise à réaffirmer l’importance de ce principe indissociable des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, exprimées par la devise de la République française. La laïcité doit être comprise comme une valeur positive d’émancipation et garantit l’égal traitement de tous les élèves et l’égale dignité de toutes les citoyennes et tous les citoyens en devenir. Elle est l’une des conditions essentielles du respect mutuel et de la fraternité et c’est en cela qu’elle est défendue avec force par les DDEN.